Depuis lundi, trois artistes (Oré, Marie-Lou Peeren et K-MU) embellissent les murs qui seront concernés par la rénovation urbaine sur les secteurs de Triennal et des Aiglons. Après les fresques éphémères, les patchworks, le vidéo mapping ou encore les opérations « Chacun sa porte » et « démolir et reconstruire autrement » mises en place depuis 2004, l’art éphémère accompagne toujours les habitants qui s’apprêtent à vivre une profonde refonte de leur quartier.

Invités par la Maison du Projet, ils sont trois, avec leur talent et leurs spécificités, à intervenir cette semaine. Le premier, l’artiste caennais Oré, investit les murs situés allée Proudhon, allée Méhul et square Cherubini mais aussi ceux de l’allée Châteaubriand. Sa spécialité ? Des pochoirs qui représenteront des métiers emblématiques de la ville de Boulogne-sur-Mer (pêche, sidérurgie), et de la rénovation urbaine (photos du début des constructions, années 60).

La technique du pochoir favorisera la participation des habitants qui pourront prendre pleinement part au projet. En effet, outre leur investissement dans la préparation des murs pour les artistes, ils pourront également participer à la mise en peinture des pochoirs.

Marie Lou Peeren, artiste boulonnaise, axe quant à elle son travail sur des portraits d'habitants qu’elle a rencontrés et avec qui elle a échangé. Ces portraits orneront le mur de l'espace Louis Blanc.

Le dernier artiste, K-MU, interviendra sur un pan de mur, allée Stendhal, dans le quartier de l’Aiglon. Une œuvre originale qui prendra place sur un mur long de plus de 40 mètres.
Les habitants sont bien sûr invités à interpeller les artistes et à échanger sur leur travail.

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Boulogne-sur-Mer

Place Godefroy de Bouillon
62 200 Boulogne-sur-Mer

03 21 87 80 80

Envoyez-nous un e-mail